Qu’est-ce que l’archéologie ?

Partager

Le Code du Patrimoine nous donne une définition de ce qu’est le patrimoine archéologique:

Constituent des éléments du patrimoine archéologique tous les vestiges et autres traces de l’existence de l’humanité, dont la sauvegarde et l’étude, notamment par des fouilles ou des découvertes, permettent de retracer le développement de l’histoire de l’humanité et de sa relation avec l’environnement naturel. (Cf: Article L510-1 du code du patrimoine).

Qu’est-ce que l’archéologie : un bel exemple pour tout comprendre

Ci-dessous une définition de l’archéologie donnée par l’encyclopédie Wikipédia.

L’archéologie est une discipline scientifique dont l’objectif est d’étudier et de reconstituer l’histoire de l’humanité depuis la préhistoire jusqu’à l’époque contemporaine à travers l’ensemble des vestiges matériels ayant subsisté et qu’il est parfois nécessaire de mettre au jour (objets, outils, ossements, poteries, armes, pièces de monnaie, bijoux, vêtements, empreintes, traces, peintures, bâtiments, infrastructures, etc.).

L’archéologue, dans une approche diachronique, acquiert donc l’essentiel de sa documentation à travers des travaux de terrain (prospections, sondages, fouilles, études de collections, analyses du bâti) par opposition à l’historien, dont les principales sources sont des textes. Les documents écrits sont toutefois souvent utilisés avec profit en archéologie lorsqu’ils sont disponibles et conservés.

Le mot « archéologie » vient du grec ancien (ἀρχαιολογία) et est formé à partir des racines ἀρχαίος = ancien et λόγος = mot/parole/discours. Toutefois, c’est avant à l’étude de l’objet fabriqué par l’homme, donc à la technicité, que l’archéologue consacre son travail.

L’archéologie est pluridisciplinaire : Si les archéosciences relèvent par essence des sciences humaines, elles font aussi appel à une panoplie de méthodes venant des sciences naturelles et sciences de la Terre notamment dans le domaine des datations (14C, dendrochronologie, thermoluminescence, palynologie, la xylologie-anthracologie, archéozoologie, etc.). Ces méthodes ne relèvent pas des compétences de l’archéologue, mais il doit savoir les interroger et en intégrer les résultats dans ses analyses.

Plus d’information sur l’archéologie en visitant la page de Wikipédia. Et en consultant ce document intitulé “larchéologie en questions” diffusé par le ministère de la culture et dans toutes les régions de France à l’intention du grand public.

Faire carrière dans l’archéologie. Plusieurs membres de la fnudem, sont devenus archéologues… Le détecteur créerait-il des vocations ?