Le Détecteur de métaux et le militaria

Partager

Militaria: Obus mines allumeurs grenades Attention Danger!

Chaque année des accidents surviennent lorsqu’un collectionneur de militaria, des promeneurs ou prospecteurs découvrent et certains tentent de démonter ou nettoyer, ou bien déplacent ce qu’ils viennent de trouver. Ceux qui pratiquent le militaria ou ne voient la détection qu’au travers du militaria vont être déçus. D’après un rapport du Sénat, il y aurait 11 morts ou blessés en France par an… Et depuis une trentaine d’années, il y aurait eut une trentaine de morts… Afin d’éviter de nouveaux accidents, nous vous conseillons vivement de respecter les conseils qui suivent. En 2000 la Préfecture de la Meuse à envoyé à tous les maires de ce département le document suivant En attendant les démineurs.

Cadre réglementaire :

Savez-vous que la recherche d’engins de guerre est interdite sur le sol Français depuis 1946 ?  De plus le transport est interdit sans autorisations, la possession d’armes de première catégorie non démilitarisées est interdite. (Lire la loi) et plus particulièrement l’article art. L312-2 et L312-4 du Code Sécurité Intérieure. Rappelez-vous qu’en cas d’accident, AUCUNE ASSURANCE (comme celle de votre maison ou appartement) NE VOUS COUVRIRA. Vous devrez donc payer tous les frais (Hôpitaux, transport, ainsi que tous les dégâts causés à des tiers (autres personnes, bâtiments, etc…). Et cela monte rapidement à des dizaines de milliers d’euros. De plus les amendes en cas de transport sont très élevées, il y a déjà eu des peines de prison ferme prononcées (en général un an). Quelques lois sur les dommages de guerre.

Paroles de Démineur : “Si tu ne connais pas, touche à ton cul”…

VOUS NE DEVEZ JAMAIS déplacer ou chercher à démonter une munition choquée : C’est une munition qui à été tirée mais non explosée ou bien une munition jetée. Toute munition choquée est classée dangereuse par toutes les armées du monde. Essayer de dévisser la tête d’un obus (appelée aussi fusée). Tenter de scier ou percer un obus ou une munition. Décaper une munition rouillée à la meuleuse ou meule !

VOUS NE DEVEZ JAMAIS plonger un obus ou une munition dans de l’acide pour nettoyer ! Ni utiliser de disqueuse ou de perceuse. NE JAMAIS toucher à main nue un obus, une grenade, une roquette ou plus généralement toute munition de guerre peut vous contaminer. Souvenez-vous que 30% des obus de 14-18, et 10% de ceux de 39-45 n’ont pas explosés et que 30% d’entre eux contenait des gaz de combat (donc mortels en cas d’inhalation ou simple contact).

Tout les lieux de combat, poubelles comprises sont des sites et sont tous enregistrés dans la base archéologique nationale. La loi s’applique sur tous les sites qu’ils soient classés ou non, connus ou non.En 1991, dans le 54 secteur Pont à Mousson, un prospecteur décédé suite à une explosion en plein bois. sera seulement retrouvée la tête de son détecteur à une cinquantaine de mètres dans un fossé le long d’un chemin forestier.

Des accidents de militaria à la pelle !

Quelques accidents anciens, et qui ont fait l’objet de recours juridiques quand à des indemnisations dans des cas bien précis. Cour de Cassation, Chambre sociale, du 29 juin 1967, Publié au bulletin et RJ1 TRAVAUX PUBLICSREGLES COMMUNES A L’ENSEMBLE DES DOMMAGES DE TRAVAUX PUBLICS – NOTION DE DOMMAGES DE TRAVAUX PUBLICS – Assimilation de dommages causés par explosifs et pièges de guerre [loi du 16 juin 1966].

Attention en cas de recherche au détecteur de métaux votre assurance personnelle ne s’applique pas.

15 septembre 1993 – Collectionneurs de mort Deux jeunes Allemands, amateurs d’armes de guerre ont été tués par un obus de 14-18 près de Pont-à-Mousson (Meurthe et Moselle).

27 mai 2018 – Il meurt dans l’explosion d’un obus… qu’il a acheté quelques heures plutôt (Meurthe et Moselle)

Pour info j’ai recherché dans les archives de plusieurs quotidiens régionaux. Quelle ne fût pas ma stupeur de lire des articles dont le titre se passe de tout commentaire… Ainsi, voici quelques titres issus du journal l’Est Républicain :

Tué par un obus” le 08/04/2001.

Un champ de mine” le 15/04/2001.

4000 tonnes d’obus au fond d’un trou” le 17/04/2001.

Mouilly l’obus de la menace” le 03/05/2001.

Arsenal, le collectionneur mis en examen” le 08/05/2001.

(suite à l’explosion d’un obus) “Des engins explosifs s’enflamment prés de Saint Dié” (dû au passage d’une pelleteuse, les obus étant chargés chimiquement, trois personnes légèrement intoxiquées) le 10/05/2001.

La grenade était coincée sous le siège du bébé” “Plus de peur que de mal” le 11/03/2002 (des jeunes gens qui ont déterré un obus…) “….. et la liste est bien plus longue…..”

Les agriculteurs ne sont pas à l’abri non plus comme à :

Beuvraignes (80) – 13 mars 2014 : La herse d’un agriculteur labourant son champ a retourné et fait exploser un obus.

Equancourt (80) : Le soc de la charrue heurte une grenade au phosphore.

Fontenoy (02) – 12 février 2016 : Un collectionneur perd deux jambes et un bras. Il décédé dans l’hélicoptère du SAMU selon le sous-préfet.

Saint-Quentin (02) – 4 juin 2014 : Un arsenal est découvert chez un utilisateur de détecteur de métaux. Condamnation à 8 mois de prison fermes. Sans oublier les affaires où des prospecteurs de militaria prennent un an de prison ferme pour détention.

Si vous découvrez des engins de guerre, appelez immédiatement la mairie ou la gendarmerie la plus proche ou bien la protection civile (le SDIPC antenne du déminage dans chaque préfecture).

Et des dizaines d’accident ont eut lieu suite à des labours, lors du passage de moissonneuse-batteuses, ou d’autres engins de débroussaillage. Que ce soit dans la nord, la Somme, la Picardie ou dans l’est de la France ou les Ardennes, ces découvertes sont fréquentes lors des travaux des champs.

Consignes de sécurité en militaria

MAIS SURTOUT :

NE CREUSEZ JAMAIS AVEC UNE PIOCHE ou un PIOCHON (la pointe attaque trop violemment le sol et peut provoquer une explosion à cause des chocs).
NE TOUCHEZ PAS LA MUNITION à mains nues.
ÉVITER D’EN PARLER AUTOUR DE VOUS AFIN D’ÉVITER LES RÉACTIONS DE CURIOSITÉ OU DE PANIQUE.
— PROCÉDEZ A UN BALISAGE DISCRET DE L’ENDROIT TROP SOUVENT DES ACCIDENTS SE PRODUISENT, TOUCHANT PRINCIPALEMENT DES ENFANTS.

ÉLOIGNEZ-VOUS SANS COURIR.
— Prévenez la GENDARMERIE ou le Commissariat le plus proche et appelez le 112.

Plus d’info sur le déminage en consultant ce site: histoire du déminage en France ou encore cette page d’un forum de militaria : identifier mines, bombes, obus grenades, et encore il n’y a pas tout…

Une liste impressionnante d’incidents ou d’accidents diffusée dans un article du journal L’humanité, liste confectionnée par l’association Robin des Bois : Liste d’accidents de militaria

Autre liste trouvée sur le site de l’Humanité en rapport avec les accidents concernant les engins de guerre non explosés.

Et pour ceux qui trouvent des objets bizarres et qui ne savent pas que ce sont des allumeurs ou des fusées … Petite précision, ces allumeurs et autres fusées d’obus ou de roquettes peuvent exploser au moindre choc. Si vous les faites tomber par terre, vous vous retrouverez avec un trou de 10 à 20 cm dans le sol et avec des éclats de métal plein les pieds! Et si vous les “trifouillez” à la main et bien, plus de doigts ni de main !

Et pour ceux qui ne nous croiraient toujours pas:

http://humanbonb.free.fr/indexDanger.html

Laisser un commentaire